Apr 05

SPARC software

LogoSPARCFor a Lightning Protection System it is mandatory to calculate the separation distance. A simplified calculation is possible according to standards but for various cases (mesh system, many ESE on a roof etc.) a simplified calculation is no more possible and it is necessary to calculate accurately this separation distance, and this is only possible thnaks to a dedicated software*.

To meet this need, a software named SPARC (SPArkover Risk Calculator).

Contact us at (info@seftim.fr) for any details or for a live demo. You can also download related documents : user manual and technical leaflet.

Apr 05

Logiciel SPARC

LogoSPARCL’installation d’un Système de Protection contre la Foudre (SPF) impose de calculer la distance de séparation. Un calcul simplifié est possible selon les normes mais pour de nombreux cas (cage maillée, plusieurs PDA sur le toit etc.) un calcul simplifié n’est plus possible et il faut calculer de façon précise cette distance de séparation ce qui n’est possible que grâce à un logiciel.

Pour répondre à ce besoin, le logiciel SPARC (Software Pour Analyse du Risque de Claquage ou encore SPArkover Risk Calculator en anglais).

Contactez nous (info@seftim.fr) pour tout renseignement ou pour une démo en ligne. Vous pouvez également télécharger les documents : manuel de l’utilisateur et fiche technique.

 

Apr 05

Launch of SEFTIM East Africa

RwandaFlagTo continue its development and to be present in the most severe areas of the globe regarding lightning activity, SEFTIM is pleased to announce the launch of SEFTIM East Africa with an office based in Kigali in Rwanda to radiate in the region. It is with great pleasure that we welcome this new entity into the SEFTIM family.

Lightning protection does not only concern industry and agriculture, but also the protection of people. Rwanda has paid a heavy price recently with 16 people killed by lightning and 140 wounded in a church in Rwanda on March 10

Mar 25

Création de SEFTIM Afrique de l’Est

RwandaFlagPour continuer son développement et être présent dans les zones les plus foudroyées du globe, SEFTIM est heureuse d’annoncer le lancement de SEFTIM Afrique de l’Est avec un bureau basé à Kigali au Rwanda pour rayonner dans la région. C’est avec un énorme plaisir que l’on accueille cette nouvelle entité dans la famille SEFTIM.

La protection foudre ne concerne pas que l’industrie et l’agriculture mais surtout la protection des personnes. Le Rwanda a payé un lourd tribut récemment avec 16 personnes tuées par la foudre et 140 blessés dans une église au Rwanda le 10 mars

Mar 19

Training in Italy

A one-week training course on lightning protection was conducted in Milan in collaboration with an Italian company producing surge protective devices Zotup for engineers and technicians who will be working on the Kourou site in French Guyana, especially on the launch pad of the Vega rocket.

zotup

 

http://www.zotup.com/en/

Mar 19

Formation en Italie

Une formation d’une semaine sur la protection contre la foudre a été menée à Milan en collaboration avec une société Italienne de parafoudres Zotup pour des ingénieurs et des techniciens qui seront amenés à travailler sur le site de Kourou en Guyane notamment sur le pas de tir de la fusée Véga.

zotup

 

 

http://www.zotup.com/en/

 

Feb 05

Chairmanship of the European Lightning Protection Standard Committee

CenelecThe permanent Secretariat of the European Standardization Committee (CENELEC) « Lightning protection » TC81X belongs to Italy. He attributed to our lightning expert Alain Rousseau the function of chairman of the 81X committee. It is an honor and a privilege to have been chosen by this Committee and this Secretariat whose level of requirement is known in particular to develop a lightning protection more and more rigorous. Alain Rousseau, succeeds to Christian Bouquegneau of the University of Mons, with whom SEFTIM has already done conferences on lightning and who has just retired. This post is also the right time to pay tribute to the work of Christian Bouquegneau not only in the field of standardization (IEC and CENELEC) but also for his scientific work and his work in the field of lightning in art or the history of Lightning.

Feb 05

Présidence du Comité de Normalisation Protection Foudre Européen

CenelecLe Secrétariat permanent du comité de normalisation européen (CENELEC) « protection contre la foudre » TC81X est Italien. Il a attribué à notre expert foudre Alain Rousseau la fonction de président du comité 81X. C’est un honneur et un privilège d’avoir été choisi par ce Comité et ce Secrétariat dont le niveau d’exigence est connu notamment pour développer une protection contre la foudre de plus en plus rigoureuse. Alain Rousseau, succède ainsi à Christian Bouquegneau de l’Université de Mons, avec qui SEFTIM a déjà réalisé des conférences sur la foudre et qui vient de partir à la retraite. Ce post est également le moment de rendre un hommage aux travaux de Christian Bouquegneau non seulement dans le domaine de la normalisation (IEC et CENELEC) mais également pour ses travaux scientifiques ainsi que ses travaux dans le domaine de la foudre dans l’art ou de l’histoire de la foudre.

Jan 18

Training in New Caledonia

MineNCAs part of one of our actions in New Caledonia, SEFTIM has trained a part of the technical staff of a mining company operating nickel deposits. This training week was by chance, the week with the biggest amount of storm of the year on the main Island (grande terre). A total of 300,000 lightning arcs have been recorded by the weather office since the beginning of the year with a two-week spike covering the training period.

Jan 18

Formation en Nouvelle Calédonie

MineNCDans le cadre d’une mission en Nouvelle Calédonie, SEFTIM a été amené à former des membres du personnel technique d’une compagnie minière exploitant des gisements de Nickel. La semaine de cette formation a été par pur hasard, la semaine la plus foudroyée de la grande terre. Ce sont au total 300 000 arcs de foudre qui ont été enregistrés par la météo depuis le début d’année avec un pic sur deux semaines couvrant la période de la formation.

Articles plus anciens «