Mécénat Technique

En plus de notre travail quotidien d’études et inspection dans le domaine de la protection contre la foudre et les surtensions, ainsi que de la CEM, nous nous impliquons chez SEFTIM dans le développement des techniques associées ainsi que dans la protection des personnes.

La protection des personnes est la base de notre travail et c’est la première chose que nous recherchons dans nos études. En outre, il est nécessaire de protéger les personnes dans leurs activités quotidiennes et de loisirs et c’est pourquoi nous participons activement à l’Association française Protection Foudre (APF – http://www.apfoudre.fr/). Le site Web de l’APF comprend un outil gratuit d’évaluation des risques simplifié permettant aux personnes de déterminer le niveau de risque de leur maison ou de leur appartement. SEFTIM distribue également une bande-dessinée sur comment se protéger contre la foudre, dédiée aux enfants.

En ce qui concerne le développement technique, SEFTIM effectue et soutient des recherches et principalement des recherches pratiques pour améliorer ou faciliter la protection contre la foudre et les surtensions. Ceci est détaillé dans nos publications qui peuvent être consultées avec pour la plupart un accès gratuit.

Pour aider les organismes à déterminer leur niveau de risque de foudre et à utiliser des mesures de protection contre la foudre et des surtensions appropriées et efficaces, nous avons développé le SOS Foudre SEFTIM pour répondre à des questions techniques que se posent les professionnels. On peut le contacter par courrier électronique à l’adresse Sos-lightning@seftim.fr.

Nous effectuons également depuis 2014 des études gratuites pour des architectes, des administrations publiques ou des instituts, des associations, des propriétaires du patrimoine national, etc. sous la forme d’un mécénat technique. Celles-ci sont principalement destinées aux organismes qui ne sont pas pleinement conscients des possibilités de protection contre la foudre et les surtensions ou dont le budget est limité. Un cas typique est la réalisation d’une évaluation du risque de foudre pour aider les entités à savoir si elles doivent ou non prendre en compte le risque foudre et quel est le niveau de risque.

Si ce mécénat technique vous intéresse, vous pouvez nous contacter à sponsor@seftim.fr.

Pour être éligible à ce mécénat technique, vous devez comprendre que :

  • L’étude est basée sur les données que vous avez fournies.
  • Cette étude n’est qu’une étude préliminaire qui ne peut pas être utilisée directement comme spécification technique pour l’installation de mesures de protection contre la foudre et les surtensions
  • Aucun déplacement n’est inclus sur votre site, sauf si ce site est situé à moins de 50 km de l’un de nos sites SEFTIM dans le monde et qu’il peut être atteint par des moyens usuels de transports terrestres.
  • Un résumé de ces travaux sera publié sur notre site Web.
  • Cela ne s’applique pas aux industries ou aux sites pour lesquels la réglementation locale impose une étude détaillée et officielle, sauf cas particuliers étudiés au cas par cas.
  • SEFTIM est un bureau d’étude indépendant qui propose des solutions techniques mais ne propose ni matériaux, ni installations, ni marques.

Si vous ne souhaitez pas être cité dans cette rubrique merci de nous contacter à sponsor@seftim.fr.

INRA – 2014

L’Institut national de la recherche agronomique est le premier institut de recherche agronomique en Europe, deuxième en sciences agricoles dans le monde, l’INRA mène des recherches au service d’enjeux de société majeurs.

SEFTIM a réalisé une étude foudre pour l’INRA près de Nancy pour protéger des équipements situés sur un mat de 20 m en forêt (plusieurs anémomètres reliés à des centrales d’acquisition, panneaux solaires, instruments météo …) qui dépasse d’au moins 5 m la canopée. Après détermination du niveau de risque, la solution a essentiellement constitué en des parafoudres, du blindage et l’utilisation d’un paratonnerre a tige simple pour protéger l’équipement le plus haut.

 

Inra

 

Château de Vallery – 2014

Le château de Vallery, ou château des Condé, est un château de style Renaissance protégé par une enceinte médiévale, qui est situé en Bourgogne-Franche-Comté. Son origine remonte à Jehan de Vallery qui, au côté de Saint Louis, fit le siège de Damiette en Egypte au cours de la 7ème croisade.

Le Château de Vallery, qui est propriété privée, a envisagé des travaux de restauration sur une tour. Dans le cadre de ce projet soumis à accord des architectes des bâtiments de France, s’est posé la question de la protection foudre de cette tour et plus généralement de la mise à niveau de la protection foudre du site pour les bâtiments du Château qui présentent un intérêt architectural ou historique et qui du fait de leur hauteur seront plus facilement impactés. L’analyse du risque foudre a été réalisée en calculant le risque pour les personnes (personnels, visiteurs) et également le risque spécifique aux monuments historiques.

Vallery

SEFTIM Chine – 2015

Le palais du Potala, situé à Lhassa, est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

SEFTIM Chine a été contactée pour émettre un avis sur la possible protection contre la foudre de cet édifice de treize étages. Le toit est principalement en or et en partie en zinc avec des températures de fusion relativement basse par rapport à la température du plasma de la foudre. Le toit a une structure en bois et le palais contient beaucoup de matériaux inflammables tels que des livres, des tapis, des circuits électriques. Le risque de foudre doit donc être étudié avec soin. Cependant, le sol est très lointain et ne peut être vu qu’à l’arrière du palais. Faire un système de prises de terre pour la protection contre la foudre sera un défi et la distance entre les paratonnerres et la terre sera longue, ce qui entraînera de grandes distances de séparation.

Putala

CIREST – 2016

La Cirest, Communauté Intercommunale Réunion Est, est un Établissement Public de Coopération Intercommunale. Elle regroupe 6 communes de l’Est de La Réunion. La Cirest est le territoire le plus étendu de La Réunion. Elle couvre 73 721 hectares. 60% du Parc national se trouve sur le territoire de la Cirest.

La Cirest s’est posée la question de l’intérêt d’une protection contre la foudre d’immeubles de bureaux qui abritent également des installations photovoltaïques de toiture. En particulier, la question de l’extension de la protection foudre de ces installations s’est posée puisque des parafoudres PV étaient déjà installés.

Cirest

Golf National – 2017

L’installation sportive Golf National est située sur la commune Guyancourt et occupe une superficie de 139 000 m².

Dans le but d’estimer le risque foudre pour les personnes (employés et golfeurs), une analyse du risque foudre a été réalisée et a porté principalement sur le Club House, les bâtiment technique et services techniques ainsi que divers bâtiments annexes. Comme pour beaucoup de golfs, des moyens de prévention et des procédures d’alerte adaptées sont déjà présents.

GolfNational

LAFARGE – 2017

Lafarge Holcim est le leader mondial des matériaux et solutions de construction au service des maçons, constructeurs, architectes et ingénieurs du monde entier. Le Groupe produit du ciment, des granulats et du béton prêt-à-l ’emploi. Le groupe développe des produits et solutions de construction innovants, marqués par un fort engagement en matière de développement durable.

Une analyse du risque de foudre a été réalisée pour le site Lafarge à Port-Louis, Maurice.

Rappel : pour beaucoup de site industriels la plupart des structures sont auto-protégées contre la foudre directe : cela signifie que le niveau de risque est trop faible pour rendre nécessaire l’utilisation d’un système de protection contre la foudre. Mais pour la plupart des structures, il est avantageux d’installer des parafoudres ou encore des parafoudres coordonnés : dans ce cas, au moins deux parafoudres sont nécessaires, un pour la liaison équipotentielle (afin d’éviter les incendies et les dommages importants à la structure) et un pour la protection des équipements.

Lafarge Mauritius

Golf Moorea Green Pearl  – 2018

Naturellement doté d’un cadre paisible et accueillant, ce golf de 18 trous se distingue par son parcours entre mer et montagne. Le Green Pearl Golf Course propose également une Académie de golf pour les plus jeunes avec des leçons professionnelles pour les novices.

Comme pour beaucoup d’autres golfs dans le monde, il est intéressant de se poser la question de la protection des personnes (employés et golfeurs) contre les chocs de foudre. Dans ce cadre, l’analyse du risque foudre a porté principalement sur le Club House et un bâtiment technique et a donné un niveau de risque pour chacune des structures étudiées.

Rappel : pour les golfs, la protection des personnes en dehors de structures est généralement pris en compte par des alertes en cas d’orage.

Moorea Golf

 

Et en 2019 ?

 

interrogation.