Jul 15

Création de SEFTIM Côte d’Ivoire

IvoryCoastFlagC’est une période enthousiasmante qui s’annonce avec la création d’une nouvelle entité : SEFTIM Côte d’Ivoire. C’est à nouveau et en peu de temps qu’une nouvelle entité voit le jour dans cette partie du globe si belle mais également si sévèrement touchée par la foudre. La densité de foudroiement moyenne en Côte d’Ivoire est de 6 coups par an et par km² et peut atteindre des valeurs 10 coups par an et par km² à comparer à un pays comme la France où la densité moyenne tourne autour de 1,3. SEFTIM Côte d’Ivoire est basé à Abidjan. C’est donc avec un plaisir intense que l’on accueille cette nouvelle entité dans la famille SEFTIM.

Apr 05

Logiciel SPARC

LogoSPARCL’installation d’un Système de Protection contre la Foudre (SPF) impose de calculer la distance de séparation. Un calcul simplifié est possible selon les normes mais pour de nombreux cas (cage maillée, plusieurs PDA sur le toit etc.) un calcul simplifié n’est plus possible et il faut calculer de façon précise cette distance de séparation ce qui n’est possible que grâce à un logiciel.

Pour répondre à ce besoin, le logiciel SPARC (Software Pour Analyse du Risque de Claquage ou encore SPArkover Risk Calculator en anglais).

Contactez nous (info@seftim.fr) pour tout renseignement ou pour une démo en ligne. Vous pouvez également télécharger les documents : manuel de l’utilisateur et fiche technique.

 

Mar 25

Création de SEFTIM Afrique de l’Est

RwandaFlagPour continuer son développement et être présent dans les zones les plus foudroyées du globe, SEFTIM est heureuse d’annoncer le lancement de SEFTIM Afrique de l’Est avec un bureau basé à Kigali au Rwanda pour rayonner dans la région. C’est avec un énorme plaisir que l’on accueille cette nouvelle entité dans la famille SEFTIM.

La protection foudre ne concerne pas que l’industrie et l’agriculture mais surtout la protection des personnes. Le Rwanda a payé un lourd tribut récemment avec 16 personnes tuées par la foudre et 140 blessés dans une église au Rwanda le 10 mars

Mar 19

Formation en Italie

Une formation d’une semaine sur la protection contre la foudre a été menée à Milan en collaboration avec une société Italienne de parafoudres Zotup pour des ingénieurs et des techniciens qui seront amenés à travailler sur le site de Kourou en Guyane notamment sur le pas de tir de la fusée Véga.

zotup

 

 

http://www.zotup.com/en/

 

Feb 05

Présidence du Comité de Normalisation Protection Foudre Européen

CenelecLe Secrétariat permanent du comité de normalisation européen (CENELEC) « protection contre la foudre » TC81X est Italien. Il a attribué à notre expert foudre Alain Rousseau la fonction de président du comité 81X. C’est un honneur et un privilège d’avoir été choisi par ce Comité et ce Secrétariat dont le niveau d’exigence est connu notamment pour développer une protection contre la foudre de plus en plus rigoureuse. Alain Rousseau, succède ainsi à Christian Bouquegneau de l’Université de Mons, avec qui SEFTIM a déjà réalisé des conférences sur la foudre et qui vient de partir à la retraite. Ce post est également le moment de rendre un hommage aux travaux de Christian Bouquegneau non seulement dans le domaine de la normalisation (IEC et CENELEC) mais également pour ses travaux scientifiques ainsi que ses travaux dans le domaine de la foudre dans l’art ou de l’histoire de la foudre.

Jan 18

Formation en Nouvelle Calédonie

MineNCDans le cadre d’une mission en Nouvelle Calédonie, SEFTIM a été amené à former des membres du personnel technique d’une compagnie minière exploitant des gisements de Nickel. La semaine de cette formation a été par pur hasard, la semaine la plus foudroyée de la grande terre. Ce sont au total 300 000 arcs de foudre qui ont été enregistrés par la météo depuis le début d’année avec un pic sur deux semaines couvrant la période de la formation.

Dec 12

ONSE

ONSEONSE: En France, depuis plus de 20 ans, l’association Promotelec et Consuel, soutenus par FASE (fonds d’action pour la sécurité électrique), ont réuni des acteurs engagés pour mettre en commun leurs données afin d’analyser l’évolution de la sécurité électrique et de l’améliorer.

Chaque année, une plénière, généralement en décembre, permet de présenter les travaux et les résultats obtenus de l’année concernée par le Groupe de travail statistiques de l’ONSE.

L’APF s’est rapprochée de l’ONSE dans l’objectif de permettre l’introduction des données foudre dans les statistiques ONSE. A ce titre SEFTIM a participé à la plénière de 2017. http://www.onse.fr/

Nov 23

30 ans de Météorage

météorage

Métérorage, le réseau de détection français et international, fêtait ses 30 ans ce jeudi 23 novembre dans les locaux prestigieux du Conseil économique, social et environnemental au palais d’Iéna dans le 16ème arrondissement de Paris.

 

 

IMG-20171226-WA0004Après l’introduction chargée d’émotion de M. Dominique Lapeyre de Chavardès, Président de Météorage, Louis Bodin chef du service météo à RTL depuis 2002 et présentateur des bulletins météo sur TF1 a donné une présentation très humaniste sur la météo et les changements climatiques. Se sont alors succédés des clients et des partenaires de Météorage pour expliquer leur besoins puis les actionnaires Météo France et Vaisala pour finir par une table ronde destinée à répondre aux questions de l’amphithéâtre.

 

http://www.meteorage.fr/

 

 

météorage30yearsSEFTIM a pour sa part donné une courte présentation axée sur 3 thèmes :

  • Analyse du Risque Foudre pour laquelle Météorage peut fournir la densité de foudroiement en France et dans le monde ainsi et des données sur les mois les plus orageux, la distribution statistique des courants de foudre et également les courants extrêmes.
  • Expertise suite à incident où Météorage peut fournir des données d’impact foudre avec la localisation, l’amplitude du courant de foudre et son horodatage.
  • Les normes : Météorage participe aux activités normatives (et notamment au MT17 animé par SEFTIM) et réalise des publications scientifiques pour la prise en compte des paramètres les plus pertinents des chocs de foudre.

Nov 21

Meeting IEC TC81 MT 17 en Autriche

IECLe deuxième meeting du groupe de travail 17 en charge des détecteurs d’orage s’est tenu à Vienne dans les locaux d’ALDIS, le réseau de détection des orages autrichien (https://www.aldis.at/en/ en anglais). SEFTIM assure l’animation de ce groupe de travail.

L’objectif du groupe de travail est de publier l’édition 2 de la norme IEC62793 (Thunderstorm Warning System) des détecteurs d’orage (en réseau : LLS Lightning Location Systems), locaux ou groupés dans un ensemble de capteurs locaux formant un mini-réseau. La classification des divers moyens de détection devrait être plus claire et les essais de robustesse qui ne sont pour le moment que optionnels (et d’ailleurs très peu appliqués) devraient devenir obligatoires pour garantir une plus grande durée de vie à l’utilisateur et aussi une information fiable et validée.

 

aldisLes divers paramètres comme par exemple le temps de préavis, le nombre de choc de foudre non détectés ou encore le taux de fausses alarmes devraient être précisés avec notamment l’influence de chacun de ces paramètres sur les autres, car bien évidemment ils sont tous liés et améliorer l’un veut souvent dire dégrader les autres.

 

Pour rappel la norme européenne EN 50536 sur le même sujet a été récemment annulée au profit de la norme IEC.

Nov 14

17ème forum de l’APF (Association Protection Foudre)

APFLe désormais habituel forum de l’APF a été l’occasion de réunir les divers intervenants du domaine de la protection contre la foudre pour une journée de présentations et de débats. SEFTIM en tant qu’animateur du groupe en charge de ce projet a présenté l’état d’avancement du « Le guide protection foudre de l’habitation individuelle » document normatif qui doit permettre une mise en œuvre simplifiée de la protection des habitations privatives.

forumAPF2017Ce document donne les principes de réalisation d’une installation de protection foudre pour l’habitat individuel de moins de 500 m² et exclusivement pour les habitations non mitoyennes, tant pour la protection contre les chocs de foudre directs que pour la protection contre les surtensions qui en découlent.

L’installation de protection foudre devra être réalisée par une entreprise compétente dans le domaine de la protection foudre et ayant du personnel qualifié pour ce type de réalisation.

Il ne s’applique pas aux bâtiments d’habitation collectifs ni aux établissements tertiaires, industriels et agricoles.

Le document préparé par l’APF doit maintenant être discuté en commission protection foudre (81) de l’AFNOR avant publication.

http://www.apfoudre.fr/

Articles plus anciens «